Filaments spéciaux – Post-processing filament cuivre

Si vous avez lu notre tout premier article sur les filaments spéciaux, nous y présentions entre autres le filament cuivre de Formfutura, avec un petit buste qui avait été poncé et poli au Dremel.

L’inconvénient de la méthode : difficile d’être précis sur les détails d’une figurine sans l’abimer, la vitesse de rotation de l’outil, même au plus bas, ayant tendance à très vite altérer la forme si l’on a la main lourde.

Nous vous présentons aujourd’hui une méthode « douce » pour le post-processing de vos pièces en filament métallique, le polissage dans un tambour rotatif ! Voici notre sujet de test, le résultat ci-dessous est donc brut d’impression.

Principe de l’outil : le tambour rotatif

Continuer la lecture

Filaments spéciaux – Les flexibles

Lors de notre dernier article sur les filaments spéciaux, nous avions abordé un aspect plutôt décoratif avec des filaments reprenant l’aspect du bois ou de métaux.

Aujourd’hui nous allons parler de la famille des filaments flexibles, qui ouvrent des possibilités techniques intéressantes !

Les filaments flexibles, comment et pourquoi faire ?

Derrière cette appellation générique se cachent différents plastiques aux propriétés différentes, mais qui ont tous en commun une certaine flexibilité ou élasticité, ce qui les rend intéressants en comparaison avec les classiques ABS/PLA/… qui ne tolèrent que très peu ce type de contraintes.

Une « certaine » flexibilité … comment la mesurer ? Il existe une échelle de dureté Shore qui vous aidera à vous y retrouver.

Les filaments flexibles pour l’impression 3D sont le plus souvent notés dans l’échelle A, celle au centre du schéma.

Continuer la lecture

Filaments spéciaux – Premier test

Pour ce premier article nous allons découvrir le rendu de deux filaments spéciaux : du filament bois et du filament cuivre.

Mais pour le premier article de cette série, une petite introduction s’impose.

Des filaments … spéciaux ?

La majeure partie des impressions réalisées sur des imprimantes à dépôt de filament fondu se font en PLA ou en ABS. De plus en plus de marques proposent désormais des filaments dont la composition est enrichie de particules d’autres matières. Dans cet article nous allons découvrir 2 filaments proposés par la marque FormFutura, à savoir le EasyWood, composé a 40% de bois broyé, et le Metalfil, qui contient lui 80% de particules métalliques.

Continuer la lecture