Test de l’imprimante 3D Scalar L de 3DModularSystems

Pour ce test nous allons vous présenter notre petite dernière, reçue et montée il y a quelques semaines : la Scalar L de chez 3DModularSystems.

Pourquoi avons nous choisi cette machine ? Nous cherchions :

  • Une machine en kit
  • Un plateau format 30*30
  • Un fabricant français, parce que ça fait plaisir de faire bosser les voisins, mais aussi pour la proximité du SAV
  • Pas forcément le kit le moins cher possible mais plutôt de la qualité et une machine bien conçue

Après recommandation de nos collègues de Matrix 3D Clermont, nous sommes donc partis sur la Scalar L ! Petite présentation …

La gamme Scalar chez 3DModularSystems

Les Scalar se déclinent en plusieurs tailles, allant de la Scalar S (20*20*20cm) à la XL (40*30*30cm).

Niveau prix, au moment ou l’on écrit l’article, la gamme se situe environ entre 500 et 1000€, avec quelques variations selon les options choisies (ajout du plateau chauffant, choix de la tête chauffante …).

Continuer la lecture

Filaments spéciaux – Les flexibles

Lors de notre dernier article sur les filaments spéciaux, nous avions abordé un aspect plutôt décoratif avec des filaments reprenant l’aspect du bois ou de métaux.

Aujourd’hui nous allons parler de la famille des filaments flexibles, qui ouvrent des possibilités techniques intéressantes !

Les filaments flexibles, comment et pourquoi faire ?

Derrière cette appellation générique se cachent différents plastiques aux propriétés différentes, mais qui ont tous en commun une certaine flexibilité ou élasticité, ce qui les rend intéressants en comparaison avec les classiques ABS/PLA/… qui ne tolèrent que très peu ce type de contraintes.

Une « certaine » flexibilité … comment la mesurer ? Il existe une échelle de dureté Shore qui vous aidera à vous y retrouver.

Les filaments flexibles pour l’impression 3D sont le plus souvent notés dans l’échelle A, celle au centre du schéma.

Continuer la lecture

Guide d’achat : extrudeur Bowden ou Direct Drive ?

Nous avions dans un précédent article traité de l’utilité d’un plateau chauffant pour votre imprimante 3D. Allons cette fois un peu plus loin en discutant des deux types de placement existant pour les extrudeurs d’imprimante 3D : Bowden ou Direct Drive

Quelques rappels pour ceux du fond

Commençons par un petit schéma pour lequel nous remercions le site Primante3D

Comme indiqué sur ce schéma, l’extrudeur est la partie chargée d’alimenter en filament le corps de chauffe dans la tête de l’imprimante. Il est composé d’une roue crantée assujettie  à un moteur. L’article d’aujourd’hui va illustrer les 2 « écoles » de placement de cet extrudeur, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Continuer la lecture

4 utilisations de la pause pour l’impression 3D

Beaucoup de slicer permettent de programmer une pause pendant l’impression, et certaines machines permettent aussi, via leur écran de contrôle, d’interrompre une impression … mais pour quoi faire ?

On vous donne quelques idées !

1 – Le syndrome de la bobine bientôt vide

Si vous avez une imprimante 3D vous vous êtes certainement déjà posés cette question : est-ce qu’il me reste assez de filament pour faire cette impression ?

Les plus prévoyants auront pesé leur bobine pleine, et seront capables de savoir au gramme près combien il leur reste de filament. Pour les autres … lancez-vous ! A condition de rester à côté de la machine, il vous suffira de mettre en pause lorsque vous arriverez sur la fin de votre bobine, puis durant la pause d’installer une seconde bobine. Et ainsi de limiter le gachis, et de ne pas risquer que votre impression se coupe à mi hauteur car il n’y avait plus de matière !

La bobine presque vide, fléau de l’impression 3D

2 – Changer de couleur en cours d’impression

Continuer la lecture

Test imprimante 3D : Zortrax M200

La première imprimante 3D sur laquelle nous avons posé les mains, et toujours aujourd’hui une des plus utilisées dans notre boutique : voici la présentation de la Zortrax M200 !

Plug’n’Play j’écris ton nom …

Vous vous en doutez au vu de l’introduction, nous avons quelques éloges en réserve pour ce modèle. La grande force de Zortrax, largement reconnue, est d’avoir su proposer un modèle prêt à l’emploi dès la sortie du carton, une utilisation très simple à la fois de la machine et du logiciel de tranchange Z-Suite, et une qualité d’impression professionnelle accompagnée d’un taux d’échec très bas.

Bien sur ces forces s’accompagnent de quelques inconvénients, qui pourraient même s’avérer rédhibitoires selon votre philosophie de l’impression 3D. Il est temps de rentrer un peu dans les détails …

Continuer la lecture

Guide d’achat : Le plateau chauffant

La série d’articles courts « guide d’achat » a pour but d’explorer les différentes caractéristiques techniques proposées sur les imprimantes et d’expliquer leur utilité.

Lorsque l’on réfléchit à l’achat d’une imprimante 3D, l’une des premières caractéristiques à étudier est la présence ou non d’un plateau chauffant. Nous allons découvrir ensemble pourquoi.

Le plateau chauffant, pourquoi faire ?

Le plateau d’impression (« bed » dans la langue de Shakespeare) est la partie qui vient accueillir votre impression. Son importance est primordiale car une mauvaise adhésion de la pièce au plateau, et c’est l’échec assuré de l’impression. Ce plateau peut être chauffant sur certains modèles, ce qui veut dire qu’il pourra être maintenu à la température de votre choix tout au long de l’impression (généralement autour de 50°C pour le PLA et de 100°C pour l’ABS).

Impression sur BCN3D Sigma, équipée d’un plateau chauffant, avec surface d’impression en verre.

Chauffer le plateau permet d’améliorer l’adhésion de la pièce imprimée au plateau, et d’éviter ainsi son décollement (ou sa déformation, le redouté « warping ») au cours de l’impression.

Continuer la lecture

Filaments spéciaux – Premier test

Pour ce premier article nous allons découvrir le rendu de deux filaments spéciaux : du filament bois et du filament cuivre.

Mais pour le premier article de cette série, une petite introduction s’impose.

Des filaments … spéciaux ?

La majeure partie des impressions réalisées sur des imprimantes à dépôt de filament fondu se font en PLA ou en ABS. De plus en plus de marques proposent désormais des filaments dont la composition est enrichie de particules d’autres matières. Dans cet article nous allons découvrir 2 filaments proposés par la marque FormFutura, à savoir le EasyWood, composé a 40% de bois broyé, et le Metalfil, qui contient lui 80% de particules métalliques.

Continuer la lecture

Présentation et test de l’imprimante 3D Flashforge Finder

Plus petit modèle proposé par le constructeur Flashforge, la Finder se positionne dans l’entrée de gamme des imprimantes Plug’n’Play à filament plastique. Découvrons ensemble ce qu’elle nous propose.

Caractéristiques principales :

La Finder est le prototype même de l’imprimante 3D pour débutant. Ses limitations sont évidentes au premier regard : l’absence de plateau chauffant vous limitera majoritairement à l’utilisation du PLA, et son volume de travail de 140x140x140mm pourra rebuter ceux qui envisagent des impressions de grand format.

Mais nous avons déjà fait le tour des sujets qui fâchent. A l’ouverture du carton on découvre, derrière un design quasiment enfantin avec ses coins arrondis et son plastique rouge une machine robuste. L’aspect ludique nous est d’ailleurs confirmé au démarrage lorsqu’elle nous accueille d’une petite mélodie enjouée.

Continuer la lecture