Guide d’achat : extrudeur Bowden ou Direct Drive ?

Nous avions dans un précédent article traité de l’utilité d’un plateau chauffant pour votre imprimante 3D. Allons cette fois un peu plus loin en discutant des deux types de placement existant pour les extrudeurs d’imprimante 3D : Bowden ou Direct Drive

Quelques rappels pour ceux du fond

Commençons par un petit schéma pour lequel nous remercions le site Primante3D

Comme indiqué sur ce schéma, l’extrudeur est la partie chargée d’alimenter en filament le corps de chauffe dans la tête de l’imprimante. Il est composé d’une roue crantée assujettie  à un moteur. L’article d’aujourd’hui va illustrer les 2 « écoles » de placement de cet extrudeur, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Extrudeur placé en « Direct Drive »

On appelle plus communément « Direct Drive » un système pour lequel l’extrudeur sera placé directement au dessus du corps de chauffe. Comme sur le schéma ci-dessus, le filament est alors poussé quasiment en « Direct » dans le corps de chauffe.

Exemple d’extrudeur positionné en Direct Drive sur une Zortrax M200

Extrudeur placé en Bowden

Dans le cas d’un extrudeur placé en Bowden, vous l’aurez anticipé, la principale différence est que cette fois on a déplacé le bloc de l’extrudeur en dehors de la tête de chauffe. Celui-ci va donc pousser le filament à distance, ce dernier étant guidé jusqu’à la tête chauffante à l’intérieur d’un « Tube Bowden ».

Exemple d’extrudeur en Bowden, ici sur la Sigma de BCN3D

Avantages et inconvénients

Pourquoi un système plutôt que l’autre ?

L’extrudeur déporté du système Bowden permet d’avoir une tête d’impression plus légère et moins encombrante :

  • la tête ayant moins d’inertie, on peut monter vers de plus grandes vitesses d’impression sans trop dégrader la qualité
  • la tête sera moins encombrante ce qui peut être utile, surtout pour des machines disposant de plusieurs têtes

Dans ce cas pourquoi s’embêter du système Direct Drive plus lourd ? Principalement pour 2 raisons

  • La principale : certains filaments trop tendres ou très souples (principalement les filaments flexibles) réagissent mal au fait d’être poussés à distance dans un tube Bowden. Ils vont se compresser ou se tordre au lieu d’avancer bien droit vers la tête de chauffe, ce qui rend compliqué (voire quasi impossible pour certaines machines) l’utilisation de ces matériaux
  • Une raison secondaire : impossible d’utiliser sa bobine de filament jusqu’au bout en Bowden, on perd forcément une portion de fil à la fin, correspondant à la distance entre l’extrudeur et la tête (c’est frustrant)

Mis à part ces différences techniques qui peuvent être à prendre en compte lors de vos réglages, l’utilisation d’imprimantes disposant de l’un ou l’autre de ces systèmes se fera sans aucune différence particulière !

Une réflexion au sujet de « Guide d’achat : extrudeur Bowden ou Direct Drive ? »

Laisser un commentaire