4 utilisations de la pause pour l’impression 3D

Beaucoup de slicer permettent de programmer une pause pendant l’impression, et certaines machines permettent aussi, via leur écran de contrôle, d’interrompre une impression … mais pour quoi faire ?

On vous donne quelques idées !

1 – Le syndrome de la bobine bientôt vide

Si vous avez une imprimante 3D vous vous êtes certainement déjà posés cette question : est-ce qu’il me reste assez de filament pour faire cette impression ?

Les plus prévoyants auront pesé leur bobine pleine, et seront capables de savoir au gramme près combien il leur reste de filament. Pour les autres … lancez-vous ! A condition de rester à côté de la machine, il vous suffira de mettre en pause lorsque vous arriverez sur la fin de votre bobine, puis durant la pause d’installer une seconde bobine. Et ainsi de limiter le gachis, et de ne pas risquer que votre impression se coupe à mi hauteur car il n’y avait plus de matière !

La bobine presque vide, fléau de l’impression 3D

2 – Changer de couleur en cours d’impression

Variante de notre première astuce : pourquoi ne pas profiter d’une pause pour changer de bobine, mais mettre une couleur différente ? On peut ainsi en mettant la pause au bon moment avoir des résultats très sympathiques avec plusieurs couleurs.

Si votre slicer le permet, vous pouvez même programmer cette pause à un endroit clé, pour vous assurer du meilleur résultat.

Ces petits personnages en 2 ou 3 couleurs ont été obtenus en programmant une pause à un endroit stratégique

3 – Faire une inclusion

On peut tout à fait imaginer une pièce imprimée en 3D contenant un insert, métallique par exemple. Nous avons par exemple réalisé des pièces aimantées sur lesquelles l’aimant n’est pas visible de l’extérieur.

Rien de plus simple : le modèle 3D contient une cavité de la taille de l’aimant à l’intérieur de l’objet. Lors de l’impression, une pause est programmée juste avant que l’imprimante ne commence à boucher cette cavité. On place alors l’aimant et on reprend l’impression !

Attention à ce que votre insert ne dépasse pas de la pièce, sans quoi votre buse viendra buter dessus, et pourrait s’abimer ou faire échouer l’impression.

La barre est aimantée, mais l’aimant n’est visible ni à l’avant ni à l’arrière !

4 – Faire l’assemblage d’un objet pendant l’impression

La pause peut également vous permettre de faire durant l’impression l’assemblage de plusieurs parties d’un objet. Ici par exemple, nous avons mis une pause pour placer la bague violette autour de la partie blanche qui est en train de s’imprimer :

La fin de l’impression créera un rebord qui rendra la pièce violette entièrement prisonnière, le résultat est amusant, et peut être bluffant pour celui qui ne connaît pas l’astuce !

Le modèle de cet objet est disponible sur My Mini Factory : https://www.myminifactory.com/object/fidget-twisters-30716

Vous avez d’autres astuces, ou utilisations utiles de la pause pendant l’impression ? Faites-nous le savoir dans les commentaires !

Laisser un commentaire