• +05 49 35 65 04
  • contact@3dniort.xyz

La qualité d’impression : variation de l’épaisseur des couches

La qualité d’impression : variation de l’épaisseur des couches

Dans le cadre de son stage de 3ème, nous avons demandé à Nicolas de rédiger un article sur les réglages d’une impression 3D. Voici sa présentation d’un des réglages principaux : la hauteur de couche. Merci Nicolas !

Un des réglages à définir lors de la préparation d’une impression est l’épaisseur de couche. Ce réglage est important puisqu’il va avoir un rôle sur l’aspect esthétique de la pièce. Nous avons réalisé des tests sur une pièce pour montrer la différence en fonction des réglages choisis.

Choisir l’épaisseur de couche

Chaque slicer permet de définir une épaisseur de couche. L’épaisseur de couche correspond à la hauteur de chaque ajout de matière. Donc, par exemple, lorsque nous avons une épaisseur de couche de 0,10mm, il faudra 100 couches pour faire une pièce de 1 cm de haut. En sachant cela, nous pouvons d’ores et déjà comprendre qu’à vitesse d’impression égale, plus l’épaisseur de couches sera basse, plus le temps d’impression sera long.

Aujourd’hui, les épaisseurs de couches minimales des imprimantes 3D sont situées entre 0,016mm et 0,15mm. Mais ce n’est pas vraiment utile d’imprimer en dessous de 0,10mm car visuellement la différence ne sera pas visible et les temps d’impression seront extrêmement longs. Concernant l’épaisseur de couche maximale, il est communément admis que l’on ne doit pas dépasser les ¾ de la buse donc 0,3mm pour une buse standard de 0,4mm.

Sélection de l’épaisseur de couche avec Simplify3D

Le test : même objet, 3 épaisseurs de couche différentes

Pour se rendre compte de l’impact de ce réglage, nous avons sélectionné un objet et nous l’avons imprimé 3 fois en faisant varier seulement l’épaisseur des couches dans le slicer.

L’objet sélectionné : une tour avec à l’intérieur un escalier

Les résultats du test

La tour vue de face

 

La tour vue du dessus

A gauche se trouve la tour réalisée avec une épaisseur de couche de 0,10mm, au centre 0,20mm et à droite 0,30mm.

Sans surprise, celle de gauche a le rendu le plus propre, avec des détails nets et précis, suivie de très près par celle du centre, celle de droite quant à elle n’a quasiment pas les détails du modèle et certaines couches sont imprécises.

Outre l’aspect visuel, le temps d’impression n’a pas été le même. Celle de gauche a été imprimée en 3h10, celle du centre en 1h12 et celle de droite en 43 minutes.

La tour de gauche a un meilleur rendu mais la différence entre les deux vaut-elle cet écart de temps d’impression ?

Conclusion

En fonction de l’utilité d’une pièce, il peut être judicieux de s’intéresser à l’épaisseur de couche. Il n’y a pas de règle par rapport au choix de ce réglage néanmoins deux point sont à prendre en compte la finition souhaitée de l’objet (il y a-t-il des détails très fins ?) et le temps que l’on souhaite accorder à l’impression.

Equipe Matrix 3D Niort

Laisser un commentaire