Surfaces et produits d’adhésion pour l’impression 3D

L’accroche de l’objet imprimé est un critère primordial pour une impression 3D réussie. Aussi la question revient souvent : quelle surface privilégier, et quels produits utiliser pour atteindre le résultat espéré ? Faisons ensemble un tour d’horizon des principales solutions existantes !

Les plateaux d’impression

Commençons par inventorier les plateaux existants sur les imprimantes, car toutes ne sont pas équipées de la même façon et cela déterminera la solution qui peut être apportée.

Le plateau aluminium

Un grand classique, le plateau aluminium n’est en revanche pas suffisant en tant que tel pour l’impression. Il sera facilement abimé par un frottement de la buse, et offre une faible adhésion. Il sera donc toujours recouvert, soit d’un plateau dans une autre matière, soit d’une surface d’accroche renouvelable, nous les découvrirons dans la suite de l’article

Le plateau en verre

Impression sur plateau en verre d’une BCN3D Sigma

Le plateau en verre a de nombreux fans pour plusieurs raisons :

  • Si votre machine est bien calibrée, avec une première couche bien écrasée, vous aurez une magnifique finition sous vos objets, avec un effet brillant comme un miroir !
  • Il est simple à se procurer en magasin de bricolage, pour quelques euros, taillé à la dimension de son choix

On utilise souvent une épaisseur entre 2 et 4mm, le miroir peut fonctionner également. Le plateau verre supporte d’être installé sur un plateau chauffant, même s’il va apporter une légère isolation thermique. En revanche il est très fortement recommandé d’utiliser un produit d’accroche, surtout si vous imprimez à froid, car de base les impressions peuvent assez mal adhérer sur le verre

Le plateau en PEI (ou film PEI)

Un peu moins connu que les précédents, le PEI (que l’on peut retrouver sous forme de fins plateaux, ou de films à appliquer), aussi connu sous le nom d’Ultem, offre une accroche très intéressante sans nécessité d’utiliser de colle. Il est particulièrement apprécié de ceux réalisant régulièrement des impressions en ABS !

Les plateaux perforés

Certains constructeurs (comme Zortrax) équipent leurs machines de plateaux perforés : c’est une solution très efficace car le plastique fondu vient se loger dans les cavités ce qui garantit une forte accroche. En revanche, cela vous oblige à utiliser systématiquement un raft et donc entraîne une surconsommation de matière

Le plateau perforé d’une Zortrax

Les surfaces d’impression réutilisables

Le scotch bleu

Grand classique des imprimantes 3D Rep-Rap, le scotch bleu, utilisé habituellement pour le masquage en peinture, est très facile à poser sur le plateau de votre imprimante. Il offre une meilleure accroche que l’aluminium, même s’il faudra souvent ajouter de la colle ou de la laque. Il est surtout peu coûteux, facile à trouver, ce qui compense sa relative fragilité. En revanche, pas d’utilisation sur un plateau chauffant !

Il est disponible également en bande de grande largeur : pratique pour ne pas avoir de traces de raccord sous vos impressions !

Le Kapton

Le Kapton, ou adhésif polyamide, sera l’équivalent du scotch bleu mais pour les plateaux chauffants ! Il peut être délicat à poser car forme très facilement de petites bulles qui seront visibles sous vos impressions. Pour une pose facile, pulvériser légèrement sur votre plateau alu un mélange d’eau et de produit vaisselle. Cela désactivera la colle du Kapton le temps de la pose, vous permettant de le repositionner facilement. Une fois le plateau séch, la colle refera effet et le Kapton tiendra en place ! Comme le scotch bleu, il est assez fragile et risque d’être à changer régulièrement.

Le Buildtak

Début d’une impression 3D sur Scalar L avec Buildtak 30cm

Buildtak est la dénomination commerciale d’une surface d’impression autocollante prévue spécialement pour l’impression 3D. Fournie sous forme d’un autocollant très simple à positionner, le Buildtak offre l’avantage d’être très simple à poser, et peu douteux du fait de sa robustesse. A moins d’un coup de spatule malencontreux, il pourra vous durer plusieurs centaines d’heures !

Ils sont disponibles en de nombreux formats sur notre boutique en ligne : suivez le lien !

Les produits d’accroche

Le tube de colle

Pourquoi faire compliqué ! Votre meilleur ami lors de vos premières impressions aura peut-être été la fameuse colle en bâton. Une petite couche de colle à l’endroit de l’impression et c’est parti ! Simple et efficace, c’est tout de même un peu salissant … mais ça marche !

La laque

Plus efficace que le tube de colle, la laque est très pratique à appliquer du fait de son format en aérosol. La pulvérisation de la laque donne un résultat moins salissant que la colle en bâton. Attention, toutes les laques « pour cheveux » ne fonctionnent pas : certaines contiennent des agents gras qui au contraire pourront provoquer le décollement de la pièce. Il vous reste à tester pour trouver votre marque préférée, ou à privilégier des produits spécialisés comme la 3DLac que nous proposons sur notre boutique.

La 3DLac, une valeur sure !

Le Dimafix

Nous prenons le Dimafix comme exemple, mais de nombreux produits d’accroche spécialisés existent pour les situations les plus épineuses. Le Dimafix est connu pour fournir une accroche très forte, en revanche il ne fait effet qu’à partir d’une certaine température. Inutile pour vos impressions PLA, il sera en revanche très efficace pour de l’ABS. Et comme il perd son pouvoir collant à basse température, une fois le plateau refroidi l’objet sera très facile à retirer !

Avez-vous trouvé votre bonheur ? Une autre astuce ou un autre produit que vous utilisez ? Faites-nous en part dans les commentaires ! Et n’hésitez pas à nous demander conseil en cas de souci.

Laisser un commentaire